Compte-rendu de la réunion publique à propos de l’avenir du TAD 106

By | 26/05/2018

Introduction

Jeudi 24 mai, la mairie de Flourens et Tisséo ont organisé une réunion publique à propos de la réorganisation de l’offre de transports publics sur les communes de Mondouzil, Pin-Balma, Fonsegrives, Mons, Aigrefeuille et Drémil-Lafage.

Le public est arrivé nombreux (entre 150 et 200 personnes) alors que la communication a été minimaliste sur les communes autres que Flourens. Cela montre bien que le sujet est « sensible ».

Etat de lieux – quel est le problème ?

Les représentants de Tisséo ouvrent la réunion en présentant un état des lieux :

En 2003, le TAD n°106 véhiculait environ 50 personnes par jours, puis son succès grandissant et la population de nos communes augmentant, la fréquentation en 2016 et 2017 est passée à environ 1000 personnes par jour dont environ 90% rejoignent Balma-Gramont.

Il résulte de cette augmentation de fréquentation, des temps de trajets de plus en plus plus longs pour rejoindre le site de Balma-Gramont, ce qui induit de moins bonnes « performances » et augmente la « variabilité » des temps de trajet surtout aux heures de pointe. Tisséo ajoute que cela provoque aussi une perte d’usagers qui se rabattent sur l’utilisation de leur véhicule particulier.

Il semblerait que cela puisse inciter les conducteurs des TAD à augmenter leur vitesse de circulation afin de soutenir les objectifs de cadence, cela au détriment de la sécurité des usagers.

La solution de Tisséo

Fort de ce diagnostic, Tisséo a présenté en février 2018, une proposition de réorganisation aux communes concernées.

La solution proposée consiste à développer 3 lignes de bus réguliers qui draineraient les flux d’usagers les plus importants vers Lasbordes et Balma-Gramont. Une ligne serait dédiée à la commune de Mondouzil pour la relier à Beaupuy/Montrabé/Gramont, une ligne pour Drémil(centre)/Mons/Pin-Balma/Gramont et une ligne pour Drémil(Lafage)/Aigrefeuille/Montauriol/Flourens/Fonsegrives/Lasbordes.

Ces bus seraient cadencés toutes les 30 minutes pendant les heures de pointe (matin et fin d’après-midi) et toutes les 60 minutes pendant les heures creuses ainsi que le dimanche. Le TAD 106 serait conservé en soirée.

L’avis des usagers présents…

Une fois la présentation de cette proposition faite, la parole est donnée au public…

Les réactions sont très très nombreuses.

Nous avons entendu :

  • des mises en cause des chiffres de fréquentation présentés par Tisséo (nombre de prises en charge moyen par jour et par arrêt sur la commune de Flourens en novembre 2017, hors vacances scolaires). Par exemple sur un arrêt de TAD où il était indiqué qu’il n’y avait aucun passager, une jeune lycéenne a précisé qu’elles étaient 2 jeunes à prendre régulièrement le TAD à cet emplacement – de nombreuses autres erreurs ont été soulevées par les usagers de Flourens
  • des craintes quant à la facilité d’accès depuis et vers Toulouse (intervention du directeur de l’ANRAS)
  • des critiques quant à l’oubli de conserver des liaisons transverses (comment aller depuis Flourens aux équipements sportifs de Fonsegrives, comment relier la future clinique de Fonsegrives, comment relier collège et lycée aux communes du secteur en dehors des « circuits » mis en place par le conseil départemental)
  • des propositions constructives pour, par exemple, ajouter une offre de Drémil à Fonsegrives, revoir le trajet et les arrêts du bus n°35 afin de réduire le temps de transport vers Balma-Gramont (pour qui a déjà pris ce bus depuis Drémil comprend facilement le problème…)
  • des coups de gueule quant à l’absence de communication de Tisséo et des collectivités locales à propos de cette réorganisation des transports

Après avoir répondu aux questions et pris de très nombreuses notes, Tisséo va amender sa proposition et s’est engagé à réorganiser une nouvelle réunion publique conjointement avec la mairie de Flourens.

Quel est notre avis ?

Le déficit de communication des intervenants est inadmissible : Tisséo s’est retranché derrière le fait que l’avis des communes avait été sollicité. Mais à qui les communes ont-elles demandé leurs avis ? Les usagers ont-ils été consultés ? La réponse est Non. Tisséo s’est basé sur ce que les élus ayant participé aux réunions en comité restreint, ont remonté (d’où ?). Tisséo s’est aussi basé sur les mails que les utilisateurs, en général mécontents, envoient au quotidien. L’avis des usagers satisfaits n’a donc pas été pris en compte !

(Seule la commune de Flourens a organisé une réunion publique. Nous l’en remercions)

Sous couvert d’améliorer le service, nous soupçonnons aussi très fortement Tisséo de vouloir, à terme, réaliser des économies au détriment de la qualité de service. En effet, par 2 fois, l’intervenant de Tisséo s’est appuyé sur un avis de la cour des comptes régionale pour  démontrer que l’offre actuelle était trop coûteuse. Or l’avis de la cour des comptes est purement consultatif et sert toujours aux élus en place, comme justification pour réduire des budgets !

Il est surprenant de constater que la proposition de Tisséo soit si imparfaite et oublie par exemple, toutes les liaisons transverses qui ont été rappelées par les usagers.

Si Tisséo veut améliorer la qualité de service, ne vaudrait-il mieux pas dans un premier temps ajouter des services, par exemple, avec les 3 lignes de bus plus régulières (et avec un nouveau parcours pour la ligne n°35), puis dans un deuxième temps, supprimer les arrêts de TAD qui ne sont plus utilisés… sachant que les arrêts doivent toujours pouvoir être ajoutés et les fréquences augmentées en cas d’augmentation de la population.

Pour finir, nous rappelons qu’en 2010, le conseil municipal a voté à l’unanimité l’adhésion de Drémil-Lafage à la future Métropole. Un des arguments « massue » utilisé a été notre souhait de ne pas perdre le TAD, alors plébiscité par tous. Si la qualité de service des transports publics se détériorait, nous deviendrions les « dindons de la farce » et nous pourrions nous demander quel est finalement notre intérêt à avoir intégré la Métropole ? Payer les ordures ménagères et l’eau plus cher ?


Dernière minute :

le site Web de la mairie indique que Tisséo va venir présenter son projet au Conseil Municipal lors de la prochaine séance qui se tiendra lundi 4 juin à 19h. Il ne s’agira pas d’une réunion publique, néanmoins, nous vous invitons à venir afin de découvrir ce projet par vous-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.