Un Conseil Municipal sans l’Opposition : une première à Drémil !

By | 07/03/2017

Nous avons eu la surprise d’apprendre qu’une séance du Conseil Municipal s’était tenue lundi 27 février dernier, alors qu’aucun membre de notre groupe n’était présent. Pourquoi ?

Tout d’abord, expliquons comment nous sommes convoqués aux séances du Conseil Municipal :

Dans une commune de la taille de Drémil-Lafage, le Maire doit convoquer par écrit les Conseillers, 3 jours francs avant la tenue du conseil. Donnons tout de suite un exemple : pour une séance prévue un lundi, les convocations doivent être reçues par les Conseillers le jeudi précédent au plus tard. En effet, dans ce cas, le jeudi et le lundi « ne comptent pas ». Il reste donc le vendredi, samedi et dimanche comme « jours francs ».

Mais, de temps en temps, les convocations nous sont envoyées en « recommandé avec accusé de réception ». Nous avons à maintes reprises proposer de se contenter d’un envoi simple afin de réaliser quelques menues économies. Mais, cette fois, nous avons donc trouvé jeudi soir un « avis de passage » laissé par le facteur.

Nous pouvions retirer le recommandé (dont personnellement je pensais qu’il s’agissait de toute autre chose) soit le samedi à la poste de Balma (pratique !), soit le lundi à la poste de Drémil, oui, mais les horaires d’ouverture sont incompatibles avec nos horaires de travail, donc nous avons retiré le recommandé bien plus tard (le samedi suivant pour la plupart d’entre nous) ! Et quand bien même ? Qu’aurions-nous fait d’une convocation retirée le lundi pour une séance ayant lieu le soir même ? Cela ne laisse aucune possibilité d’étudier les dossiers !

Voilà comment nous nous « raté » une séance du Conseil Municipal !

 

4 commentaires pour “Un Conseil Municipal sans l’Opposition : une première à Drémil !

  1. Chris

    il est bien indiqué « au plus tard ». Cette précision implique donc qu’une convocation peut être envoyée bien plus tôt à l’ensemble des conseillers.
    Ainsi chacun à la possibilité de s’organiser, de prendre le temps d’étudier calmement et en toute intelligence les sujets et dossiers abordés lors du conseil.
    En effet, au delà de l’opposition je suppose que tous les conseillers ne participent pas à toutes les réunions de commission au cours desquelles sont étudiés les dossiers dont certains sont particulièrement complexes. Un peu plus de temps entre l’envoi de la convocation et le conseil municipal assurerait à chaque conseiller un vote en pleine conscience et connaissance, que lon soit pour, contre ou que l’on s’abstienne.

  2. admin Post author

    Absolument… dans un monde (pardon: un village) idéal !

  3. Chris

    Oh ! mais ce monde existe et ce village idéal a existé !

  4. Reine

    Bonjour! Je maintiens que dans ce Conseil, il n’y a aucune entente.
    Les Élus dits de  » La majorité municipale »ne pouvaient-ils pas simplement téléphoner ou envoyer un SMS à leurs collègues dits: de l’opposition???? les avisant de cette réunion????
    Je n’ai jamais vu une municipalité aussi à la « merci’ de la 1ère Elue.
    Son mot de ralliement étant:
     » Qui n’est pas pour Moi est CONTRE MOi » .
    Rien à voir au cri de ralliement d’Henri IV: ralliez vous à mon panache!!!!!!
    Bon Courage aux Élus de notre Opposition!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.