Ouverture d’un cahier de doléances

By | 14/01/2019

Lors de la séance du conseil municipal du 14 janvier 2019, nous avons demandé à Madame le Maire si un cahier de doléances serait ouvert en mairie.

La mise en place du cahier de doléances est une démarche proposée par l’Association des Maires Ruraux de France qui s’applique en marge de la « consultation nationale » décidée par le Président Macron. A l’heure actuelle, on estime entre 3000 et 5000 le nombre des mairies qui ont mis en place un tel cahier.

Suite à notre question, Madame le Maire nous a précisé qu’un cahier de doléances avait été ouvert aujourd’hui en mairie et que tout citoyen pouvait venir y inscrire ses remarques, ses suggestions, ses critiques. Ce cahier sera ensuite transmis à notre députée Madame Vignon.

1 commentaire pour “Ouverture d’un cahier de doléances

  1. Batut

    1. DÉPLACEMENT ENTRE DREMIL ET TOULOUSE
    Afin d’améliorer l’accès à Toulouse Métropole, et dans le cadre du réchauffement climatique, voici mes doléances concernant ce sujet de l’écologie.
    1.1. TRANSPORT EN COMMUN
    A ce jour il n’est pas possible, à partir de Drémil et de ses différents quartiers (L’Auriol, Montauriol, …), d’aller directement dans le quartier de Montaudran de Toulouse et en globalement vers la zone Sud Est de Toulouse (Rangueil, métro e Ramonville, …). La seule façon de se rendre dans ces quartiers Sud Est de Toulouse est de prendre le TAD qui amène vers Auchan (sans passer à Fonsegrive qui est le plus près de Toulouse), puis le métro, puis un bus. Cela triple le temps de trajet, alors que ces quartiers sont très proches de Drémil. De plus, il n’est pas possible aussi de se rendre à Fonsegrive en transport commun (style Bus de ville), alors que c’est à 5 minutes de Drémil. En effet, certains habitants de Drémil et de ses différents quartiers (L’auriol, Montauriol, ….) ont leur docteur à Fonsegrive (ville dans laquelle, il y a plus de spécialistes) et ne peuvent s’y rendre directement.
    1.2. PISTE CYCLABLE
    Pour se déplacer en vélo, de Drémil vers Toulouse en passant par Fonsegrive, c’est très risqué. La route et plus particulièrement la DP 126 entre le centre de Drémil (+ ses différents quartiers) et Fonsegrive est très dangereuse.
    Cela devient moins risqué après Fonsegrive, puisqu’à partir de cette ville, il y a des pistes cyclables.
    Pour une question d’écologie et pour que les habitants de Drémil et de tous ses quartiers puissent se déplacer facilement en vélo, cette route entre Drémil et Fonsegrive mérite une piste cyclable.
    1.3. 3IEME LIGNE DE METRO A TOULOUSE
    Cette ligne est une aberration. Très chère (2,7 Milliard d’euros), elle n’est que pour Airbus qui a fait beaucoup de Lobbying. Certes, c’est un gros employeur. Mais, il y a d’autres entreprises qu’Airbus à Toulouse. De plus, elle longe la ligne B pendant presque la moitié de son parcours. Elle n’arrive même pas à l’Aéroport. Et pour aller à Labège, il suffisait de continuer la ligne B.
    Encore une fois le Grand Est de Toulouse est complètement oublié.
    2. FISCALITE
    2.1. IMPOT SUR LE REVENU ET CSG
    Il serait bon, lors de débat public d’indiquer que remettre 14 tranches aux impôts sur le revenu et de rendre progressif de la même façon, la CSG serait plus juste que ce qui existe à ce jour.
    2.2. AVANTAGE DES PRÉSIDENTS A VIE
    Les avantages à vie des élus et plus particulièrement des anciens présidents (voiture, chauffeur, secrétaire, ….) est à supprimer. Ces avantages sont une injustice.
    3. JUSTICE SALARIALE DANS LES ENTREPRISES
    Dans une entreprise, le salaire maximum devrait être lié au salaire le plus bas. Ainsi, dans une même entreprise, le plus haut salaire pourrait être 10 fois maximum, le salaire le plus bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.